• wheel of fortune
  • Clermont Ferrand
  • moon Flower
  • Blank
  • Unfaced
  • Nikkita
  • Red Explorer
Damien De Man

La mode est quelque chose que j 'avais du mal à comprendre étant jeune...

 

Pourquoi les gens suivaient ce mouvement de mode aveuglément calquant l'attitude sur celle ci?

Or c'est l'attitude qui doit être reflètée par la mode.

 

Puis on la découvre au fur et à mesure comme une forme d'art parfois,une rigueur,une désinvolture,une contestation ou une discipline jusqu'à la voir comme un moyen de communication et une forme de liberté.

Le but ultime était la beauté ,l'originalité et la qualité.

 

Et pourtant...

J ai commencé par détester la mode, restant sur cet amer constat...

La voyant comme une ségrégation de l'image et une forme de vanité matérialiste.

Puis j'ai mûri...
J'ai commencé à dessiner et à la façonner à mon idée pour qu'elle me plaise...


Je me suis donc inscrit aux Cours Franco Américain de Colette Nedellec qui a formé notamment Dominique Sirop, Richard Razinski, bras droit de Pierre Cardin...
Elle me trouvait rempli d'idées originales mais pas assez commerciales.


En effet, j'aimais explorer mes émotions sans me soucier de la mode et des codes...

Jusqu'au jour où Jeremy Scott, créateur anglais, m'a parlé du mouvement gothique et m'a conseillé de me lancer en découvrant un book assez sombre...
J 'étais déja inspirépar la musique agressive et les ambiance mélancoliques...très peu "fashion".
Ayant été dissident par mon style assez spécial pour l époque, je me suis lancé à faire mes premières robes, et, à tout hasard, Francis Loup, qui organisait les soirées fetish de la boutique Démonia, m'a invité à faire un défilé avec mes tenues...

C'était le 16 Juin 2006.

 

Et l'histoire continue...

 

 

Damien De Man